l'oeuvre

L’Aigle Aztèque est tombé

Tipo: roman
Lingua: francés
Anno: 1964
Editore: plon
Luogo: París

Descrizione:

Extrait de la page couverture de l’édition Plon 1964

L'an 1525. Dans la forêt tropicale de la région maya, des mains blanches passent une corde autour du cou d'un jeune homme à la peau cuivrée. Les bourreaux sont espagnols. La victime est un Mexicain; son nom, Cuauhtemoc, signifie « l'aigle qui tombe, ou qui tomba »; il a été le onzième et dernier empereur du Mexique. En cette heure de lassitude et de crainte, la mort de Cuauhtemoc est voulue par Hernán Cortés, qui a abattu l'empire aztèque et l'aigle qui le personnifiait. C'est la morne conclusion d'une histoire absurde et tragique - presque une histoire de science-fiction - commencée au moment où, en 1519, quelques centaines d'Espagnols ont débarqué sur la côte orientale du pays : des « êtres », et quelle était leur nature ? pourquoi avaient-ils surgi des abîmes de la mer ? Religieux jusqu'à la frénésie, jusqu'à la maladie, l'empereur Montezuma a ouvert les portes de l'empire à celui qu'il prenait pour l'incarnation du dieu Serpent-à-Plumes; plus tard, ayant succédé à Montezuma après la parenthèse de Cuitlahuac, Cuauhtemoc a essayé, lui, de fermer ces portes. Hélas! les « êtres » ont gagné, l'aigle a mordu la poussière...

Ce grand roman, rigoureusement fondé sur des documents historiques de difficile accès, est la voix qui monte de Cuauhtemoc au cours de sa longue nuit dans la forêt maya : son autobiographie et, à la fois, le portrait d'un monde et d'une époque. Mais cette noble et solennelle évocation ne s'enferme point dans une signification unique : elle est aussi le drame, aux échos très actuels, de l'incompréhension raciale et politique (quand « on n'est pas comme nous », on n'est que des « êtres », et le dialogue paraît impossible); elle est une analyse profonde du colonialisme : l'origine du colonialisme « vue de l'autre côté »; elle est encore — à la façon grave et étincelante de Carlo Coccioli- le triomphe de la Lumière Verte: la mystèrieuse intuition de Dieu, présent partout où l'ame de l'homme devient consciente d'elle-même.



Download:

Carlo Coccioli. L'Aigle Aztèque est tombé, prémières pages (89.37 Kb)



L’erede di Montezuma - 1964

Lingua: italiano
Editore: Vallecchi
Luogo: Firenze
Commenti: con disegno di Ruffino Tamayo

Yo, Cuauhtémoc - 1966

Lingua: español
Editore: Cía Gral de Ediciones
Luogo: México
Traduttore: Blanca Chacel del francés

Dedic Montezumuv - 1967

Lingua: Checoslovaquia
Editore: Lidová Demokracie
Luogo: Praha
Traduttore: Václac Cep

A águia azteca caiu

Lingua: portugues
Editore: Livros do Brasil
Collezione: Dois Mundos
Luogo: Lisboa
Traduttore: Gomes dos Santos

Yo, Cuauhtémoc - 1969

Lingua: español
Editore: SEP
Collezione: Cuadernos de Cultura Popular
Luogo: México

Yo, Cuauhtémoc - 1988

Lingua: español
Editore: SEP
Luogo: México
Traduttore: Marta Doris del francés

L'Aigle Aztèque est tombé - 2012

Lingua: français
Editore: Piccolo Karma Edizioni
Luogo: Milano
Traduttore: version originale

;erede di Montezuma - 2012

Lingua: italiano
Editore: Piccolo Karma Edizioni