l'oeuvre

Le case del lago

Tipo: romanzo
Lingua: italiano
Anno: 1980
Editore: Rusconi
Luogo: Milano

Descrizione:

De la pochette édition Rusconi, 1980

Les racines de ce roman plongent dans l’écriture sapientielle et permettent à Carlo Coccioli d’exprimer pour la première fois une culture de la « double sensibilité ». Comme Hermand Hesse et Carlos Castaneda, l’auteur subit la fascination et l’inspiration du Talmud, de la Caballe et du Livre Tibétain des Morts.
Le case del lago [Les maisons du Lac] est l’histoire d’un parcours initiatique à travers une séance de spiritisme. Ce pèlerinage psychique à la recherche d’un être disparu au cours de la réincarnation d’anciens souvenirs est un véritable voyage aux enfers. La cène « eucharistique » qui en est l’aboutissement est seulement en apparence une provocation. Le cadre de ce roman-mystère (ou conte mystique, ou poème zen ?) est un paysage lointain au bord d’un lac (le Lac des Abysses) où sont bâties trois résidences emblématiques : la Pagode, La Maison sans Nom, le Purgatoire. Les intellectuels et hippies habitant ces trois maisons sont entraînés dans des évènements où apparaissent l’Autre, celui qui inspire la perversion, et Celui dont on ne doit pas prononcer le nom, créateur du miracle et sanctificateur la vie.  Ni le narrateur, ni son interlocuteur, personnage à mi-chemin entre le psychanalyste et l’Ange de la Mort cherchant à saisir le magnétisme hypnotique du premier, arrivent à donner une forme    rationnelle aux évènements : la narration avance à coup d’illuminations et donne lieu à un « roman ouvert » imprégné de doutes prophétiques.

La structure du récit est géométriquement ellipsoïdale, fondée sur un enchaînement de mystères, sur un contrepoint d’interrogations. Qui est le protagoniste-narrateur qui, suite à une défaillance cardiaque, est amené à exorciser la Mort ? Quelle est sa relation avec la ruche d’âmes que constituent les habitants des maisons du lac ? Quelle est la nature de son lien à Damaso, jeune mexicain sorti victorieux de la lutte contre l’Autre, et à Tadeusz, jeune homme qui sent le jasmin et semble être la réincarnation d’un écrivain polonais bourreau de juifs ? Pourquoi Nelson Bonaparte, un noir du Brésil, vénère Tadeusz et organise pour lui des cérémonies vaudou ? Les chiens Maximus et Minimus sont-ils les témoins innocents d’un monde infernal, dont monsieur Cavalcanti est le passeur solitaire, ou sont-ils les anges gardiens du Paradis « aux aguets » ? Le personnage déconcertant de Cavalcanti est-il un saint, un gourou, un yogi, ou un malin faiseur de chantages ? Deviendra-t-il alors son propre justicier ou le prêtre de son holocauste ? Pourquoi, de sa voix rauque à la Marlène Dietrich, la grand-mère de Tadeusz, Lia Abramova, raconte aux amis intimes qu’elle est morte dans un autre espace, un autre temps ?
La mort et le miracle de sa défaite, le voyage aux enfers des peurs existentielles et la renaissance dans la lumière anesthésique de la joie sont les grands thèmes de ce roman, métaphore de la cohabitation, Babel d’amours, mosaïque de corruption et d’innocence, délire d’espoirs. Thriller du divin et du démoniaque, à l’allure de tragédie de Sophocle, Le Case del Lago [Les Maisons du Lac] est un luxuriant arbre de rêves et d’évènements, d’évocations et de régénérations, d’amour et de prière.


Download:

Sans attachés



Le case del lago - 2012

Lingua: Italiano
Editore: Piccolo Karma
Luogo: Milano